Braque G.
 
 
 

braque g.
L'action est une suite d'actes désespérés, qui permettent de garder l'espoir.
action
La discontinuité des inactions sereines permet de l'entretenir.
continuité,doute,espérance

art
Dans l'écrit de jadis on sentait le frisson des mains, des cervelles et des plumes (« découvrir une chose, c'est la mettre à vif »** - G.Braque) ; aujourd'hui, le mode flagrant, qui domine, est copier-coller.
création,étonnement,modernité,mot,raison,robot,sentiment

braque g.
Le vase donne une forme au vide, et la musique - au silence.
art
Faire vivre des fantômes - et que mes lambris, c'est-à-dire mes ruines royales, soient un désert, hanté de mots. L'art est un fond béant, animé par une forme pleine.
désert,mot,musique,rêve,ruines,style,vide

braque g.
L'œuvre d'art commence par un problème et finit par une prière.
art
Elle devrait débuter par un mystère, tourné vers sons, couleurs ou mots, et en aboutir à un autre, faisant plier fronts, genoux ou paupières. Que le lecteur y devine ses propres problèmes et imagine ses propres solutions. L'artiste doit offrir des consolations, pas des solutions.
commencement,consolation,mot,mystère,voix

foucault m.
La véritable rupture a lieu entre description et poésie.
art
Quand on a expurgé une œuvre de descriptions, ce qui reste devrait être de la poésie. C'est pourquoi, après le filtrage de vos livres, je me retrouve les mains vides. « Écrire n'est pas décrire, peindre n'est pas dépeindre »*** - G.Braque.
auteur,continuité,création,discursif,filtre,poésie

cité
On connaît la spirale des révolutions : genèse des prophètes, création des apôtres, enfer des inquisiteurs : « La marche à l'étoile : ceux qui vont devant portent la houlette, ceux qui marchent derrière ont un fouet »*** - Braque.
élan,étoile,souffrance

doute
Les contraintes, ou le filtrage, ne devraient pas écarter des objets de mes partitions, mais en écarter des angles de vue, des clefs, qui ne promettent aucune musique. Tout objet, sous un regard électif, peut devenir digne de mes cordes : « Je ne cherche pas la définition. Je tends vers l'infinition »** - G.Braque.
contrainte,élite,filtre,inconnu,musique,réalité,regard

doute
Pour que le tableau du monde soit complet, on a un besoin égal de lumière profonde du savant et de hautes ombres du poète. Ne pas les confondre : « La réalité ne se révèle qu'éclairée par un rayon poétique » - G.Braque.
art,hauteur,ombre,poésie,science,vie

doute
L’esprit a besoin de règles, et le sentiment – d’enjeux. « Tout raisonnement se réduit à céder au sentiment » - Pascal. Il cède sur les enjeux, non sur les règles, tandis que le sentiment ne vit que d'enjeux et se moque de règles. « J'aime la règle, qui corrige l'émotion. J'aime l'émotion, qui corrige la règle »** - G.Braque.
interprétation,jeu,lutte,raison,sentiment

hommes
L'homme-robot, l'homme sans inattendus, l'homme, qui sait ce qu'il veut et ce qu'on attend de lui : « Il n'y a que celui qui sait ce qu'il veut qui se trompe »* - G.Braque.
erreur,étonnement,robot,savoir,valoir

hommes
Où peut bien se cacher le meilleur de toi-même ? Et si c'était ce qui me reste, une fois que je me suis vidé de tout ce qui ne m'appartient plus, c'est à dire de tout ce qui était, en moi, visible ? « Ce qu'on ne nous prend pas nous reste, c'est le meilleur de nous-mêmes »* - G.Braque. Rien ne m'appartient, mon meilleur est toujours ailleurs, entre les mains d'un Créateur moqueur. J'appartiens à ce qui me surpasse, à ce que je crée, j'en suis esclave. Les libres, c'est à dire les mécaniques, proclament, orgueilleux et niais : « L'homme libre s'appartient » - Chesterton - « The free man owns himself ».
auteur,création,inconnu,liberté,maîtrise,robot,soi,vide

ironie
Les meilleures pages de philosophie et de poésie perdent de leur beauté et force, quand on les développe ou justifie. « S'il faut expliquer la chose, il ne faut pas l'expliquer »** - Hippius - « Если надо объяснять, то не надо объяснять ». L'expliqué est ce qu'on peut passer outre : « Il n'est en art qu'une chose qui vaille : celle qu'on ne peut expliquer » - G.Braque. Sous une belle forme, on peut toujours découvrir un bon fond, mais il vaut mieux ne pas l'exhiber. « Ce qui a besoin d'être démontré ne vaut pas grand-chose »** - Nietzsche - « Was sich erst beweisen lassen muß, ist wenig werth ».
art,beauté,discursif,étonnement,force,philosophie,poésie,soif,style

ironie
Ceux qui tournent le dos aux principes, s'appuient, en général, sur des recettes de basse cuisine. Pour un cuisinier de langages savoureux, vaut cette haute recette : « Appuyez-vous sur les principes, ils finiront par céder » - G.Braque.
défaite,goût,idée,langue,platitude,raison

souffrance
La terrifiante certitude des « omnis moriar » et «  letum omnia finit » - n'en déplaise à Horace et Properce - « tout de moi mourra » et « tout s'achève avec la mort ». Le corps livré au ver, l'âme livrée au vers. À l'arrivée, ni espoir ni recherche, laissés aux rabelaisiens : « Je m'en vais chercher un grand peut-être ». Ne fabriquent de l'éternel que des professionnels de la consolation gratuite - Leibniz, Kant, Hegel. Les bons charlatans se contentent d'en proclamer le mortel héroïsme : « C'est la précarité de l'œuvre qui met l'artiste en posture héroïque »*** - G.Braque.
âme,art,consolation,doute,espérance,éternité,inconnu,mort,pose

vérité
Le but est une belle phrase-arbre, habillée d'étincelantes inconnues-idées. Et le chemin, ce sont des mises à nu, de savantes substitutions naissant au bout de nos doigts ingénus et fébriles. « Le tableau est fini, quand il a effacé l'idée »** - G.Braque.
arbre,caresse,chemin,contrainte,intensité,interprétation,raison

vérité
Tout homme, qu’il soit intelligent ou bête, possède une zone sacrée, où réside un inexistant, plutôt poétique et vénéré sans preuves. Faute de mieux, on l’affuble du nom prosaïque de vérité, grâce au prestige immérité du mot et non pas du concept. « Les preuves fatiguent la vérité » - G.Braque, c’est comme si tu disais – « les caresses dévalorisent l’amour ».
absurde,amour,concept,intelligence,mot,poésie,sacré

pascal b.
L'erreur n'est pas le contraire de la vérité. Elle est l'oubli de la vérité contraire.
vérité
Pour oublier, il faut avoir retenu. L'erreur est de trop retenir. La vérité est de ne pas y tenir. « La science la plus indispensable est celle de l'oubli de l'inutile »* - Diogène Laërce. La seule négation opératoire de la vérité est la non-démontrabilité, et G.Braque se montre excellent logicien : « La vérité n'a pas de contraire ».
erreur,mémoire,négation,paradoxe,raison,science

braque g.
La vérité existe déjà, c'est le mensonge qu'il faut inventer.
vérité
Moins j'évalue dans l'existentiel, plus large, et même plus haut, est l'universel.
création,hauteur,interprétation,ironie,mensonge,universel
Braque G.