Chestov L.
 
 
 

action
On peut être obsédé au même point soit par des solutions (les moutons), soit par des problèmes (les robots), soit par des mystères (les poètes). « La tâche du philosophe n'est pas du tout la résolution de problèmes, mais la peinture d'une vie, surchargée de mystères et de problèmes »** - Chestov - « Дело философов вовсе не в разрешении проблем, а в искусстве изображать жизнь как можно более таинственной и проблематичной » - surtout, de mystères de la souffrance et de problèmes du langage.
langue,mouton,mystère,philosophie,poésie,robot,souffrance,vie

chestov l.
Чем старше становится человек, тем более научается он утилизировать бессмысленные идеи.

Avec l'âge on apprend à rendre utiles les idées insensées.
action
Et l'on apprend à rendre inutiles les idées trop sensées. L'art d'extraction, l'art d'extinction. Les deux constituent d'excellentes contraintes, pour ne pas rester esclave des idées communes et devenir maître de son propre mot.
art,contrainte,filtre,folie,idée,maîtrise,mot,temps,utilité

amour
Tout le monde sait, que Dieu est Amour. Peu ont l'honnêteté de reconnaître, qu'Il est aussi Souffrance et Obscurité. « La vie du Christ est du début à la fin un amour malheureux » - Chestov - « Жизнь Христа есть одна непрерывная, неудачная любовь ».
bonheur,christianisme,souffrance

art
Les Chateaubriand et les J.Joubert (les Goethe et les Lichtenberg, les Nabokov et les Chestov) semblent être incompatibles. Le second se serait mis à imiter le premier - le rire de l'auteur nous empêcherait de nous émouvoir. Le premier se serait aventuré dans le genre du second - le rire du lecteur compromettrait toute estime. Il est clair qu'entre Chateaubriand et rien il y ait moins d'espace qu'entre Joubert et n'importe qui. Des exceptions : Shakespeare, Voltaire, Nietzsche, Tolstoï.
école,esprit,ironie,maxime

art
Le romantisme nous fait quitter la vie, il invente un chemin, qu'emprunte ensuite le classicisme pour nous faire rentrer dans la réalité – l'éternel retour de la même création. « Le romantisme nous évite des collisions avec la réalité et contribue à la préservation de l'optimisme » - Chestov - « Романтизм оберегает людей от столкновения с действительностью и способствует сохранению прекраснодушия ».
chemin,création,éternité,réalité,retour,romantisme,vie

bien
En refusant à l'action une traduction fidèle de notre élan vers le Bien, indéniable et irrésistible, nous en libérons notre essence. « La liberté n'a pas à choisir entre le Bien et le mal ; elle annihile le mal, elle le réduit à néant »** - Chestov - « Свобода не выбирает между злом и добром : она истребляет зло, превращает его в ничто ».
action,élan,être,liberté,mal

bien
Dieu-intelligence se reflète dans notre esprit, Dieu-beauté est perçu par notre âme, mais Dieu-bonté ne se démontre jamais et ne quitte jamais notre cœur, d'où cette tentation : « Le philosophe met sa vision du Bien à la place de Dieu » - Chestov - « Философ своё понятие о добре ставит на место Бога ».
âme,beauté,cœur,concept,dieu,esprit,intelligence

chestov l.
Тот, кто хочет помочь людям, не может не лгать.

Qui veut aider les hommes, ne peut pas ne pas mentir.
cité
Le mot et l'acte : par eux, on aide l'homme ; par un pont entre eux, on aide les hommes. Ce pont ne peut être que mensonge, puisque ces deux royaumes ne se comportent mutuellement qu'en envahisseurs. Avec les hommes, on consolide les vérités et évente les mensonges ; sans eux, on invente les mensonges, qui deviendront futures vérités.
action,bien,hommes,mot,mensonge,vérité

doute
Dans les profondeurs - une complexité, dans les hauteurs - un mystère, dans l'ampleur - une invention ; les trois - à vous couper le souffle ; ce qui fait soupçonner de platitude toute proclamation de sots, faite clairement, simplement et naturellement. « Il faut une audace immense, pour se débarrasser de ce mot - naturellement » - Chestov.
hauteur,mystère,nature,platitude,simplicité

doute
Dans les écrits des sots, ce qui saute aux yeux, c'est leur obsession par les mots, portant sur le savoir, la rigueur, la profondeur ; de cette manie des mots guindés naît l'illusion d'un discours bien réfléchi. On vise ces pédants, quand on dit, que « l'habitude d'un raisonnement logique tue l'imagination » - Chestov - « привычка к логическому мышлению убивает фантазию ». L'imagination, c'est un regard tourné vers la hauteur.
esprit,hauteur,intelligence,mot,regard,savoir,science

chestov l.
Задача философии не в разрешении проблем, а в искусстве изображения жизни с максимумом тайн и проблем.

L'affaire de la philosophie n'est pas dans la résolution de problèmes, mais dans l'art de dépeindre la vie avec un maximum de mystères et de problèmes.
doute
La transmutation en solutions éloigne de la vie, mais la confusion entre la vie et la raison transmue le mystère en fantôme infécond. Seul l'art confirme au philosophe, que c'est toujours la vie qu'il a en ligne de mire.
art,erreur,mystère,philosophie,vie

chestov l.
Человек привык иметь убеждения ; все мы не можем обойтись без приживальщиков.

L'homme est habitué d'avoir des convictions ; personne ne peut se passer de clients ni de parasites.
doute
Traitées avec discernement, elles deviennent muses à entretenir ou maîtresses à chatouiller. Sois dogmatique en couloirs et sophiste en boudoir.
caresse,femme,soi

chestov l.
Задача философии - научить человека жить в неизвестности.

Le but de la philosophie est d'apprendre à l'homme à vivre dans l'incertitude.
doute
Elle devrait plutôt nous apprendre à assumer nos deux hypostases : être dogmatique dans le goût musical, et sophiste – dans l'égout mental. Passionné, savoir faire taire l'incertitude. Raisonneur, savoir s'appuyer la-dessus. Nous apprendre à nous méfier des bureaux et laboratoires et à aimer les ruines, dans lesquelles on devine les meilleurs de nos édifices intemporels.
amour,contrainte,interprétation,philosophie,raison,ruines

chestov l.
Люди часто начинают стремиться к великим целям, когда чувствуют, что им не по силам маленькие задачи. И не всегда безрезультатно.

Souvent, les hommes ne se mettent à poursuivre de grands buts que lorsqu'ils se rendent compte d'être impuissants face aux petits problèmes. Et parfois ça marche.
hommes
Ici, ça marche veut dire que ça commence à danser dans leur tête. Tout but peut prétendre à de la grandeur : soit par la profondeur des commencements, soit par la largeur du chemin, soit par la hauteur des contraintes. Et la faiblesse, face à ce qui est petit, peut s'avérer force, lorsqu'on s'attaque au grand ; l'inverse est rarement vrai.
chemin,contrainte,danse,force,grandeur,hauteur

chestov l.
Стремление понять людей мешает нам узнать их.

La manie de comprendre les hommes nous empêche de les connaître.
hommes
La manie de connaître les hommes nous empêche de les aimer, puisqu'on n'aime que ce qu'on ignore. Les hommes n'écoutent ni ne vivent plus que de leur soi connu, compris et classé ; au-delà de la compréhension mécanique, aucun mystère, initiatique, impénétrable, inclassable, ne nous interpelle plus.
amour,impossible,ironie,mystère,robot,savoir

chestov l.
Вся современная философия выражает не то, чем живут люди, а то, что подсказывает дух эпохи.

Toute la philosophie moderne exprime non pas ce qui fait vivre les hommes, mais ce que leur souffle l'esprit de l'époque.
hommes
Je suis enchaîné à la boussole de l'époque, mais c'est aux talismans de ma propre destinée que mon regard s'accroche.
auteur,étoile,philosophie,regard,temps,vie

intelligence
Trois sortes de réel : le minéral, le vital, le social. Leurs contraires s'appellent mot, pensée, aristocratisme. Éviter de se servir du premier comme du support de ses émotions ; vénérer le mystère du deuxième, sans le réduire aux solutions du troisième ou aux problèmes du premier ; ne pas se frotter au troisième, qui est pourtant le seul à donner un sens à une écriture. Et ils n'entendent pas la chose de la même oreille : « exclus-en le réel » (Mallarmé, le premier sens) ; « s'immuniser contre le réel » (Proust, le deuxième) ; « l'âme outragée par le réel » (Chestov, le troisième) ; « le réel est nul » (Valéry, tous les trois).
âme,art,cité,honte,idée,mot,mystère,noblesse,ouïe,platitude,…

chestov l.
Философы говорят о своих идеях, как адвокаты о своих клиентах, ворах и мошенниках.

Les philosophes parlent de leurs idées comme avocats de leurs clients : voleurs et fraudeurs.
intelligence
Leurs idées ressemblent aux codes pénaux ! La plus noble des justices naît sur les bancs des accusés, les jours fastes ou les nuits néfastes.
bassesse,honte,idée,justice,philosophie

ironie
L'ironie, c'est un compromis entre la volonté, qui produit, pour l'âme, un but intéressant, l'optimisme, et, d'autre part, la résignation, qui offre, pour l'esprit, d'excellents moyens, le pessimisme. C'est ainsi qu'il faut comprendre le désir et l'intelligence, qui réveilleraient, chez tout capitulard, en parallèle, l'optimiste ou le pessimiste. « Nul besoin de courage, pour écrire un livre, dans un sens pessimiste, mais avec une foi optimiste » - Chestov - « Чтоб писать книги с пессимистическим направлением, но с оптимистической верой, мужества не нужно ».
acquiescement,âme,contrainte,élan,enthousiasme,esprit,intelligence

chestov l.
Смирение - только приём борьбы за своё право.

La résignation n'est qu'une ruse de combat pour ses droits.
ironie
La rébellion n'est souvent qu'une pacifique franchise, une fois notre devoir disqualifié pour non-combativité. Tant de rebelles autour, mais je ne vois plus de rébellion.
acquiescement,justice,lutte,modernité,pose,révolte

baudrillard j.
L'ironie de la fatalité est plus grande que celle du hasard, ce qui la rend plus hautaine et plus séduisante.
ironie
Avec l'espérance, fille de la fatalité, on peut fêter la hauteur ; avec le désespoir, bâtard du hasard, on porte le deuil de la bassesse. Certains (Nietzsche) rêvent de jumeaux : le désespoir le plus profond précédant la plus haute espérance. « Toute pensée profonde doit commencer par le désespoir »*** - Chestov - « Всякая глубокая мысль должна начинаться с отчаяния ».
bassesse,caresse,espérance,fanatisme,hauteur,jeu

chestov l.
Самые значительные мысли являются на свет голыми, без словесной оболочки : найти для них слова - целое искусство.

Les plus sublimes pensées viennent au monde toutes nues, sans enveloppe verbale ; c'est tout un art que de les couvrir de mots.
mot
Ce couturier-artisan est bien pitoyable, s'il crée ses vêtements en les adaptant à un modèle. L'art, cette haute couture du mot, n'a pas besoin de mannequins des idées, pour créer dans l'imaginaire.
art,création,discursif,idée,langue

noblesse
La paix d'âme signifie, par ailleurs, une infâme insensibilité à la musique, qui n'est que troubles, chutes, noyades, abandons. Mais la perspective la plus horrible étant la surdité musicale, toute consolation humaine doit se réduire au retour de la musique et de son intranquillité. « Le but de la philosophie n'est pas de calmer, mais d'inquiéter les hommes » - Chestov - « Задача философии не успокаивать, а смущать людей ».
angoisse,consolation,hommes,musique,philosophie

chestov l.
Культ беспочвенности недолговечен и непреемственен.

Le culte des commencements infondés ne peut ni durer ni être hérité
noblesse
Ce culte est la communion secrète avec la source des premiers pas. Le bon sens durable est la subordination aux ressources des derniers itinéraires réussis. Être de plus en plus près de la sortie - la sensation triomphante de l'homme du progrès ; rester, tout le temps, aux seuils de la vie - celle de l'homme de la défaite ou de la torpeur.
commencement,défaite,exil,immobilité,vie

proximité
Dieu se manifeste non pas dans ce que tout est métaphoriquement possible (Chestov), mais dans ce qu'il y ait quelque chose qui soit vraiment nécessaire.
dieu,nécessité,science

char r.
Les dieux ne meurent que d'être parmi nous.
proximité
Quand on connaît ses saints, ce n'est plus ses saints qu'on honorera. Dieu est mort, car nous l'avons vu. « En disant 'Dieu existe', on le perd » - Chestov - « Сказавший : 'Бог существует' - теряет Бога ». Dans les nues ou sous les toits, notre pensée l'atteint et par-là, le piétine. Il faut confier Dieu aux mots, le reléguer dans les formules. La vitalité de Dieu se mesure en nombre de mystères vénérés : les Anciens admettaient tout mystère, pour s'adresser à Dieu ; les Chrétiens n'en gardèrent qu'un seul ; les modernes les exclurent, tous, pour conclure, que Dieu est mort.
antiquité,christianisme,dieu,maxime,mort,mot,mystère,raison,sacré

russie
Souvent, on voit en Berdiaev, Chestov, Rozanov - des nietzschéens, tandis qu'ils sortent tout droit de Dostoïevsky, comme d'ailleurs Nietzsche lui-même, qui est mi-Français mi-Russe ; il méprisa et la lourdeur et les thèmes de Kant, Hegel, Schopenhauer, en prenant Voltaire et Stendhal pour modèles de l'esprit ; il puisa ses images centrales - la pureté s'empiégeant dans le péché, le surhomme, l'au-delà du bien et du mal - dans Dostoïevsky.
ange,art,bien,force,mal,philosophie,style

russie
Les contes de fées dans la tête et le bagne sous les yeux, ces deux influences, conjointes et capitales, me laissèrent, pour le reste de ma vie, le même message – la vraie vie est ailleurs. Plus tard, je compris, que cette vision fut aussi l'un des matériaux possibles d'une bonne poésie ou l'un des buts d'une bonne philosophie. « La philosophie authentique est celle du bagne » - Chestov - « Настоящая философия есть философия каторги ».
auteur,exil,philosophie,poésie,vie

russie
La seule philosophie russe valable, celle de la profondeur de Dostoïevsky ou celle de la hauteur de Chestov ou Berdiaev, est vitaliste et poétique, exactement comme celle de Nietzsche ou de Heidegger, qui retournent vers Héraclite ou Hölderlin et se débarrassent de la lourdeur, sans vie ni poésie, des Kant, Hegel, Schopenhauer.
hauteur,philosophie,poésie,vie

chestov l.
Ему говорили о железных дорогах, школах, самоуправлении. Его воображение слышало : всеобщее счастье, беспредельная свобода, райские крылья.

On parlait au Russe de chemins de fer, d'écoles, d'autogestion. Son imagination entendait : bonheur universel, liberté sans limites, ailes du paradis.
russie
Tandis que d'autres n'y voyaient qu'un problème de financement. Mais ces envolées lyriques eurent, parfois, d'heureuses conséquences : Le Verrier voit un nouvel astre au bout de sa plume (Neptune), un compositeur russe écrit, la-dessus, la plus belle romance, Viens luire, étoile (Гори, гори, моя звезда) !
bonheur,goût,hommes,ironie,liberté,musique,universel

valéry p.
La Russie, naïve, mystique, sensuelle, a reçu pour premiers enseignements ceux des écrivains français, immunisés et rompus aux contradictions, et ceux des philosophes allemands, les plus extrêmes dans leurs déductions.
russie
Les élèves comprirent tout de travers : des leçons de la philosophie allemande sont sortis les nihilistes mystiques (Dostoïevsky, Berdiaev, Chestov) et des images de la littérature française - les anarchistes naïfs (Kropotkine, Bakounine, Tolstoï). Seul, le poète, tendre, sensuel, déchaîné, est resté en accord avec ses notes nationales, mais l'acoustique du russe l'isole de l'Europe.
allemagne,art,doute,éléments,esprit,europe,fanatisme,france,nihilisme,ouïe,…

souffrance
Tout avis, même le plus extravagant, peut être attribué à une émanation grégaire. L'esprit de suite dans les idées accentue cette tendance. « La pensée libre est sacrifiée pour la suite dans les idées » - Chestov - « Последовательности приносилась в жертву свободная мысль » - puisque la pensée, contrairement à la création, peut être libre. C'est par des vides dans mes pointillés que j'affirme le mieux mon originalité. Ourdir et lier - travail de fourmi ; lui opposer - planer, m'immobiliser, me suspendre au-dessus du point zéro de l'indéveloppable.
continuité,création,discursif,idée,immobilité,liberté,mouton,sacrifice,vide,voix

souffrance
En fait des souffrances, nous sommes tous lotis à la même enseigne ; c'est seulement leur place, dans notre regard sur la vie, qui nous divise en vivants et en morts ; chez le vivant, la souffrance se trouve à la source de ses visions ou pulsions vitales. « La vie, privée de souffrances, est une mort » - Chestov - « Жизнь, лишённая страдания есть смерть ».
mort,regard,sentiment,vie

souffrance
Encore un axe, méritant une même intensité du regard, - étonnement - désespoir (l'espérance, elle, a un autre contraire - le cynisme, et c'en est un autre axe, moins philosophique et plus fiduciaire). Plus profondément on se désespère, plus hautement on s'étonne. « Tant que l'homme s'étonne, il ne s'approche pas du mystère de l'être. On n'atteint les limites de l'existant que par le désespoir » - Chestov - « Пока человек удивляется – он еще не коснулся тайны бытия. Только отчаяние подводит его к пределам сущего » - et l'être et l'existant pataugeant dans la platitude, on doit accorder à l'étonnement et au désespoir le droit de garder leur profondeur et leur hauteur, ces limites qui hébergent les mystères.
axe,espérance,étonnement,être,frontière,hauteur,mystère,platitude

souffrance
La modestie croissante de ceux qui souffrent et ironisent : Essais de Montaigne, Pensées de Pascal, Remarques de Lichtenberg, Déracinement de Chestov, Aveux de Cioran. La constante arrogance de ceux d'en face : Méthode de Descartes, Critique de Kant, Mots de Sartre ou Foucault. Deux exceptions, dans les deux camps : Nietzsche et Goethe.
acquiescement,école,exil,ironie,mot

vérité
L'impossible synonymie des matérialistes : réel = nécessaire = vrai. Le réel s'applique aux faits de la réalité, le nécessaire - aux faits du modèle, le vrai - aux jugements, formulés dans une langue et évalués dans un modèle. Toute réduction à un monisme quelconque mène vers un charabia linguistique, conceptuel ou logique. Il faut beaucoup de sobriété, pour répondre à la question : « Où réside la vérité, dans la subtilité verbale ou dans la réalité ?  »*** - Chestov - « Где правда, в словесной ли мудрости или в действительности ?  » - par le premier terme (le verbe étant et le mot et le modèle), ce que savait déjà l'excellent cogniticien Shakespeare : « La vérité devient vraie au bout d'un calcul » - « Truth is truth to the end of reckoning ».
idée,impossible,interprétation,langue,matière,mot,nécessité,question,raison,réalité,…

vérité
Les vérités ne logent jamais dans la raison ; leur maison, c'est le langage, bâti sur le sol des représentations. L'enchantement naît de cette communication avec le profond. Mais dans la platitude du réel, ce frisson peut, et doit, tourner en mensonge. « Notre raison, par ses vérités puisées en elle-même, crée, de notre univers, un royaume enchanté de mensonges »* - Chestov - « Наш разум, на основе в нём самом почерпнутых истин, создаёт из нашей Вселенной зачарованное царство лжи ».
langue,mensonge,raison,représentation,rêve
Chestov L.