Gorky M.
 
 
 

action
Un vocable n'accède au noble titre de mot qu'en s'émancipant de la réalité ; pour les autres, les roturiers, on dit : « L'action est mère de tous les mots » - Gorky - « Все слова рождены деянием ».
mot,noblesse,réalité,russie

amour
Tout amour, au début, est amour de l'inaccessible, et le stratagème le plus subtile consiste à éloigner ce qui, dans ton amour, se mettrait à portée de ta main, ton cœur t'en remerciera. « Tu dois toujours vivre en amoureux de quelque chose, qui te soit inaccessible. À force de tendre vers le haut, on devient plus grand »* - Gorky - « Нужно жить всегда влюблённым во что-нибудь недоступное тебе. Человек становится выше ростом от того, что тянется вверх ». Mais c'est l'attraction de la platitude, accessible et sans amour, qui rendit les hommes mesquins et aptères. L'amoureux du haut est idolâtre ; l'amoureux du plat devient grisâtre.
grandeur,hauteur,hommes,inconnu,platitude

amour
Une curiosité sociologique : dans les civilisations, où la femme occupe un statut subalterne, la laideur se propage et se tolère partout, de l'urbanisme à la poésie, du vêtement au divertissement. « Tout ce qu'il y a de beau sur terre est né de l'amour pour la femme. La hauteur d'une culture est déterminée par le regard qu'elle voue à la femme » - Gorky - « От любви к женщине родилось всё прекрасное на земле. Высота культуры определяется отношением к женщине ».
beauté,cité,culture,femme,hauteur,hommes,poésie,regard

amour
Le sentiment vaut par l’élan et sa cible ; plus celle-ci est mystérieuse et celui-là – immatériel, plus grande sera la hauteur promise. « L’amour, ce sont les ailes, élevant l’homme à la plus grande hauteur »* - Gorky - « Любовь - это крылья, на которых человек поднимается выше всего ».
élan,hauteur,hommes,matière,mystère,sentiment

hommes
Le progrès des moyens de transport(s) est à l'origine de la déroute du volatile face au reptile ; tous naissent avec des ailes (Gorky ignore la bonne phylogenèse : « Comment volerais-tu, toi, né à ramper ? » - « Рождённый ползать, летать не может ! »), mais à toutes les destinations on affecta la reptation comme seul déplacement écologiquement inoffensif et économiquement agressif. Même au firmament on est (trans)porté, aujourd'hui, par la voie commune, les yeux ouverts.
chemin,commencement,défaite,étoile,ironie,ouvert,platitude

ironie
Quels édifices érigent, aujourd'hui, les journaliers de l'art ? - des hôtels, des aéroports, des bureaux, où se bouscule un troupeau d'investisseurs ou de contribuables. Pour l'artiste, le meilleur moyen de ne pas engraisser le marchand et d'écarter le touriste est encore de ne bâtir que des ruines (« exegi monumentum »). L'époque, où « l'écrivain bâtit des tours d'ivoire, le lecteur y séjourne, l'éditeur perçoit le loyer » - Gorky - « писатель строит воздушные замки, читатель в них живёт, издатель взимает за проживание » - est finie, puisque tous les trois ne voient plus que le loyer.
argent,art,château,modernité,ruines

noblesse
Tenir à la hauteur veut dire continuer à être certain de ne pas pouvoir l'atteindre. Ce qui m'en rend esclave ; mais envierai-je cet « homme libre, celui pour qui toute hauteur est accessible » - Gorky - « для свободных - все высоты достигаемы » ?
hauteur,liberté

noblesse
Dans le vivant, si je ne brûle pas, je pourris. « Il n'y a que deux formes d'existence : pourriture ou brûlure »** - Gorky - « Есть только две формы жизни : гниение и горение ». Souvent c'est la même chose : la pourriture dégage bien de la chaleur, et toute flamme finit dans des cendres. La forme est pour l'histrion, le fond - pour le spectateur. Savoir équilibrer le trop plein de la tête et étancher la vacuité du cœur - tel est le fond de l'existence. « Notre lot : végéter ou brûler de l'âme »*** - Pétrarque - « Nos autem vel torpemus vel ardemus animorum estibus ».
âme,bassesse,cœur,éléments,jeu,platitude,raison,sentiment,style,vide

russie
La Russie : l'angélisme de Pouchkine, les Âmes Mortes de Gogol, le Démon de Lermontov, le sommeil d'Oblomov, le souterrain de Dostoïevsky, le purgatoire de Tolstoï, les bas-fonds de Gorky, l'enfer de Soljénitsyne - que des coulisses, rien sur l'avant-scène. On déjoue la vie au lieu de la jouer. On préfère être forcené ou obscène - hors de bon sens, hors de scènes - plutôt que se sentir trop près de la rampe.
art,jeu,vie

russie
Le choix exclusif entre l'ennui et la souffrance, proclamé par Madame de Staël, devint inclusif : tant de terribles souffrances envahissent les pages des écrivains européens modernes et dont n'émane qu'un immense ennui ; leurs collègues russes s'efforcent d'exhiber tant d'ennui vulgaire, mais l'on continue à n'y voir que l'éternelle et noble souffrance russe. « Chez nous, tous les livres sont écrits sur un même thème – de quoi souffrons-nous » - Gorky - « У нас все книги пишутся на одну и ту же тему о том, как мы страдаем ».
art,ennui,europe,modernité,noblesse,souffrance

russie
C'est dans le liquide que s'éploie l'âme russe : dans le sang, dans la sueur, dans la larme, dans la vodka. Le cerveau semble en être également atteint : « Le cerveau russe est mouillé ; il ne flambe pas du feu de l'intelligence, et quand tombe en lui l'étincelle du savoir, il s'enfume et s'éteint »* - Gorky - « Сырой русский мозг не вспыхивает огнём разума, когда в него попадает искра знания, - он тлеет и чадит ». C'est presque aussi mauvais qu'une âme sèche ; aux saignées ou sanglots du vouloir, qui l'interpellent ou l'inondent, elle ne renvoie que de la fumée. Voltaire, qui faisait du philosophe un pompier : « la superstition met le monde en flammes, la philosophie les éteint », aurait apprécié…
âme,éléments,intelligence,intensité,raison,savoir

russie
De plus en plus, en Europe, le peuple réfléchit et s'exprime en comptable, et les comptables – déjà en robots. Le peuple russe continue à tenir aux genres de communication aristocratiques : « Notre peuple à la propension à penser en aphorismes » - Gorky - « Мышление афоризмами характерно для народа ». Curieusement, comme Nietzsche, tu intitulas ton livre d'aphorismes – Considérations intempestives (Несвоевременные мысли – Unzeitmässige Betrachtungen).
europe,maxime,noblesse,robot

russie
La Révolution russe fut bien une révolution du peuple, anti-démocratique, tandis que la classe éduquée était attachée à la liberté. « La Révolution donna libre cours aux instincts bestiaux et rejeta toutes les forces intellectuelles de la démocratie » - Gorky - « Революция дала простор зверским инстинктам, отбросила в сторону все интеллектуальные силы демократии ».
bassesse,cité,intelligence,liberté

russie
Deux cruautés, une extérieure et une intérieure, forgèrent le caractère russe – les Mongols et le servage. « Du sang d'esclave coule dans nos veines – le joug du Tatare et du serf est à l’origine de cet héritage venimeux » - Gorky - « В наших жилах течёт рабья кровь - ядовитое наследие татарского и крепостного ига ».
asie,histoire,liberté

russie
Les maîtres de la Russie pratiquent l’arbitraire et la sévérité non pas à cause de leurs vices personnels ; ils y sont invités par la servilité d’un peuple n’aspirant nullement à la liberté. « La Russie est un pays d’esclaves, ce qui rend ses hommes du pouvoir déchaînés et féroces » - Gorky - « Россия - страна рабов, в ней представители власти разнузданы и жестоки ».
cité,hommes,liberté

solitude
L'art d'être heureux suit l'échelle croissante de mes renoncements à la reconnaissance : par la société, par mes pairs, par les yeux d'une femme. Ces ressources épuisées, il ne me restera que la vraie solitude : ne plus pouvoir renoncer qu'à moi-même (où je devrai faire mentir Sartre : « rien ne peut te sauver de toi-même »), ne plus avoir d'erreurs salutaires, survivant à toute vérité. L'homme du troupeau ne serait que « le désir de reconnaissance » - Hegel - « Bewegung der Anerkennung » - penses-y, si tu veux sauver ton âme : « Rien n'anéantit l'âme aussi sûrement que le désir de plaire » - Gorky - « Ничто не умерщвляет душу так быстро, как жажда нравиться людям ».
âme,bonheur,caresse,consolation,élan,élite,erreur,femme,gloire,hommes,…

souffrance
La contrainte gustative : éviter l'insipide pour préserver le goût pour le doux. La prophylaxie - « Plus tu goûtes de l'amer, plus violente est ta soif du doux » - Gorky - « Чем больше человек вкусил горького, тем свирепее жаждет он сладкого » - est également à conseiller.
contrainte,goût,intensité,platitude,soif

vérité
Il n'y a plus ni maîtres ni esclaves ; une vérité réglementaire est respectée par le marché, que devint la société humaine ; le mensonge n'intéresse plus que l'homme libre, le poète, le marginal. Et qu'on était naïf : « Le mensonge est la religion de l'esclave et du maître ; la vérité est le dieu de l'homme libre » - Gorky - « Ложь - религия рабов и хозяев ; правда - Бог свободного человека ». Quand l'ultime rêve est immolé à l'autel de ce dieu des robots (stade suprême de l'esclave - раб, робот), on se moque de sacrifices et ne vénère que la fidélité au syllogisme.
dieu,liberté,maîtrise,mensonge,raison,rêve,robot,sacrifice,simplicité

vérité
La vérité, c'est l'habit décent sur un corps indécent, l'accommodation contemporaine entre savoir faire et savoir vivre. Créer de beaux habits ou chanter la beauté du corps appartient à l'art : « La vérité, qui ennoblie l'homme, ne se produit que par l'artiste » - Gorky - « Правду, украшающую человека, создают художники ».
art,beauté,hommes,noblesse,temps,vie
Gorky M.