Lévi-Strauss C.
 
 
 

action
L'action a deux contenus – la production et la création. La première facette, bien analysée par Marx, conduisait à la machinisation sociale et technique, tandis que l'originalité de notre époque est l'application de cette tendance à la création même. C'est pourquoi l'action perd ses derniers charmes. Voilà ce que nous coûte l'abandon de l'homme au profit du robot : ils « s'insurgent contre l'humanisme dévergondé, qui fait de l'homme le maître de la création » - Lévi-Strauss, et ils font de l'homme - l'esclave de la production.
création,hommes,humanisme,liberté,modernité,robot

hommes
L'arbre du monde perd ses variables (de passions, de rêves, de sacrifices) et se fige dans des constantes collectives (d'intérêts, de sens, d'algorithmes) ; l'arbre organique devient structure mécanique. Mais les auteurs et acteurs de ce processus lugubre le voient autrement : « Le monde, par le nombre élevé de variables a cessé d'être pensable » - Lévi-Strauss. Dans ce monde pullule la pensée et disparaît le sentiment.
arbre,idée,rêve,robot,sacrifice,sentiment
Lévi-Strauss C.