Lichtenberg G.
 
 
 

action
J'ai beau disposer d'un bon regard, et le lecteur - d'un bon horizon ; c'est mon égarement et sa presbytie qui décideront du sort de mon livre : « Ça marche, demande l'aveugle au paralytique. Comme vous voyez, répond le paralytique » - Lichtenberg - « Wie geht's, sagte ein Blinder zu einem Lahmen. Wie Sie sehen, antwortete der Lahme ».
art,étoile,ironie,paradoxe,regard

lichtenberg g.
Wenn man etwas in die Luft bauen will, so sind es immer besser Schlösser als Kartenhäuser.

Si tu veux bâtir dans l'air, que ce soient châteaux en Espagne plutôt que châteaux de cartes.
action
Dans les premiers, on apprend le métier moins noble et plus durable, l'art de bâtir sur du sable. Plumages et images sont faits pour les jeux perdus.
château,éléments,jeu

lichtenberg g.
Wer in sich selbst verliebt ist, hat wenigstens bei seiner Liebe den Vorteil, daß er nicht viele Nebenbuhler haben wird.

Qui est amoureux de soi-même a l'avantage de ne jamais avoir trop de rivaux.
amour
Mais la réciprocité a deux fois plus de chances d'être battue en brèche, et aucun pourpre de l'orgueil ne cachera à l'autre le cramoisi de la honte. Narcisse aime un autre : seul le soi connu sait aimer, seul le soi inconnu est digne d'être aimé aveuglement. Les rivaux te disputent le visible, mais ton amour ne vise que l'invisible et l'inconnu.
gloire,honte,inconnu,soi

art
Les Chateaubriand et les J.Joubert (les Goethe et les Lichtenberg, les Nabokov et les Chestov) semblent être incompatibles. Le second se serait mis à imiter le premier - le rire de l'auteur nous empêcherait de nous émouvoir. Le premier se serait aventuré dans le genre du second - le rire du lecteur compromettrait toute estime. Il est clair qu'entre Chateaubriand et rien il y ait moins d'espace qu'entre Joubert et n'importe qui. Des exceptions : Shakespeare, Voltaire, Nietzsche, Tolstoï.
école,esprit,ironie,maxime

lichtenberg g.
Die Regel, daß man nicht eher schreiben sollte, bis man gedacht habe, zeigt von vielem guten Willen des Verfassers, aber von wenigem Nachdenken.

La règle, selon laquelle, avant d'écrire, il faille avoir pensé, témoigne, de la part de l'auteur, de beaucoup de bonne volonté et de peu de réflexion.
art
Chez tous les grands, le mot engendre la pensée et, très rarement, l'inverse. La conception, plutôt que la maïeutique. Pour s'immortaliser dans le mot, beaucoup de grands survivaient en vendant les idées. L'idée est un aliment prêt à la consommation ; le mot est le sens même du goût.
création,discursif,esprit,goût,grandeur,idée,mot

lichtenberg g.
Wenn die Menschen plötzlich tugendhaft würden, so müßten viele Tausende verhungern.

Si les hommes soudain devenaient vertueux, ils déclencheraient une grande famine.
bien
La vertu s'efforçant à entretenir de bonnes soifs, le vice - à contenir un maximum d'aliments, la compétition est pipée d'avance.
défaite,misère,soif

lichtenberg g.
Die sogenannten schlechten Leute gewinnen, wenn man sie genauer kennenlernt, und die guten verlieren.

Les personnes prétendument exécrables gagnent à être mieux connues, alors que les bonnes gens y perdent.
bien
L'invention sauve le fat, l'intention sauve le fait. On n'aime vraiment que ce qui est voilé.
action,amour,bassesse,consolation,création,ennui,savoir

lichtenberg g.
Ein Unverschämter kann bescheiden aussehen, aber kein Bescheidener unverschämt.

L'éhonté peut avancer avec humilité ; jamais l'humble - sans honte.
bien
La honte, l'obstacle, de l'humble est dans la nécessité même des pas ; l'humilité de l'éhonté - dans une distance parcourue silencieusement et sans obstacles.
acquiescement,honte,nécessité

cité
Dieu tolère la férocité des fauves, faute de justice, mais c'est le Malin qui adoucit la férocité humaine, en statufiant une justice écrite. « Notre culture a vraiment progressé : au lieu de nous dévorer on nous mène simplement à l'abattoir » - Lichtenberg - « Unsere Kultur ist wirklich fortgeschritten ; wir fressen einander nicht, wir schlachten uns bloß ».
culture,justice,mal,retour

tolstoï l.
Тщеславие, даже между людьми, готовыми к смерти из-за высокого убеждения, есть особенная болезнь нашего времени.

La vanité, même parmi ceux qui s'immoleraient pour une haute cause, la vanité est une maladie propre à notre siècle.
cité
Sous cet angle, qu'il est enviable, ton siècle, prêt à consacrer aux fantômes une part de ses rythmes ! Que dirais-tu du nôtre, où tout geste, tout mot sont calculés par de transparents algorithmes ? « Deux tiers de tout ce qui se calcule, dans ce monde, se font sans intervention de la pensée »** - Lichtenberg - « Von allem, was ausgerechnet wird in der Welt, geschehen zwei Drittel gedankenlos ».
action,gloire,idée,modernité,mot,musique,raison,rêve,robot

doute
Le pur savoir se moque d'expériences et de vécus ; la mathématique s'en passe et ne s'appuie que sur l'esprit pur, comme notre Dieu ; elle a donc le droit de « prétendre à une proximité privilégiée avec Dieu »* - Lichtenberg - « Anspruch auf eine nähere Verwandtschaft mit Gott machen » - et comme le bon Dieu cachottier elle laisse le souci du sens – aux philosophes !
ange,dieu,ironie,philosophie,savoir,science,vie

lichtenberg g.
Der Mensch ist oft so ein unparteiischer Richter, als er Thermometer ist.

L'homme devient un juge impartial, en devenant tel un thermomètre
hommes
La fièvre des passions bien maîtrisée, il se contente même d'un thermomètre binaire. Ceci est vrai également pour le baromètre de la conscience et pour la sonde du cœur. Le tableau de bord de la raison, au contraire, se complique tous les jours. Heureusement, le pilote automatique veille.
amour,balance,cœur,honte,intensité,justice,maîtrise,raison,robot,simplicité

intelligence
Contenant, mystérieusement, tous les secrets du monde, l'homme a moins besoin d'expérience que d'imagination : « qui veut connaître le monde, doit en bâtir soi-même la représentation »* - Lichtenberg - « wer die Welt kennen will, muß sie selbst gestalten ».
mystère,représentation,vie

lichtenberg g.
Es ist mit dem Witz wie mit der Musik, je mehr man hört, desto feinere Verhältnisse verlangt man.

Il en est de l'esprit comme de la musique ; plus on l'écoute, plus on exige de subtiles nuances.
intelligence
Le bel esprit est un contrapuntiste multipliant des accords paradoxaux de sentiments et de pensées. « La musique est un intermédiaire entre la vie de l'intelligence et celle du sentiment » - Beethoven - « Musik ist Vermittlung geistigen Lebens zum sinnlichen » - tout en restant au diapason de la profondeur insondable de la première et de la hauteur inaccessible du second. La musique nous apprend, qu'on peut penser sans mots et sentir sans caresse.
caresse,esprit,goût,hauteur,idée,inconnu,mot,musique,paradoxe,sentiment,…

lichtenberg g.
Nicht zu sagen Hypothese, noch weniger Theorie, sondern Vorstellungsart.

Ne parle pas d'hypothèses, encore moins de théories, mais de mode de représentation.
intelligence
Tout raisonnement n'est peut-être que des enchaînements de représentations (« La pensée est une représentation » - Heidegger - « Der Gedanke ist eine Vorstellung »). Ou, au contraire, toute représentation n'est que résultat des réinterprétations volontaristes (comme le pense Nietzsche, et que Schopenhauer oublie d'ajouter à volonté et représentation) ; la volonté arbitraire et la représentation fatale se courent derrière : « Le destin fut impérieux avec moi, mais plus impérieuse encore fut ma volonté » - Nietzsche - « Das Schicksal war herrisch zu mir, aber herrischer war mein Wille ». Un trait subtil, représenter les mondes hypothétiques, où germent la volonté de renaissance et la représentation de commencements.
commencement,école,étoile,idée,intensité,interprétation,liberté,raison,représentation,simplicité,…

ironie
L'intelligence est, avant tout, un verre qui grossit (Lichtenberg), l'ironie - un verre qui rapetisse. Mais, une fois les yeux clos, le résultat, pour l'âme, s'inverse.
âme,balance,esprit,intelligence,négation

lichtenberg g.
Es regnete so stark, daß alle Schweine rein und alle Menschen dreckig wurden.

Il pleuvait si dru, que les cochons furent propres et les hommes crottés.
ironie
Sous le soleil tu retrouveras le bel équilibre : les premiers dans la boue et les seconds - dans les abattoirs.
ange,hommes,ordre

lichtenberg g.
Wenn ein Buch und ein Kopf zusammenstoßen und es klingt hohl, ist das allemal im Buch ?

Un livre frappe une tête et ça sonne creux, est-ce toujours la faute du livre ?
ironie
Une des nobles fonctions du livre est de vider les têtes des encombrantes billevesées en créant du vide sonore, où pourront retentir de hauts échos.
art,hauteur,noblesse,vide

lichtenberg g.
Ich habe oft eine andere Meinung, wenn ich liege, und eine andere, wenn ich stehe.

Couché, j'ai souvent un avis, mais une fois debout - tout un autre.
ironie
Les avis tranchés et justes, en général, me viennent, quand je suis debout, quand je marche ou parle, mais leur vertige nuancé ne m'atteint que quand je danse, chante ou suis couché.
auteur,danse,étonnement,immobilité

lichtenberg g.
In drei Etagen lebt der Leib : der Kopf, die Brust und der Unterleib. Ich wünsche öfters, daß sich die Hausleute der obersten und untersten Etage besser vertrügen.

Le corps habite en trois étages : la tête, la poitrine, le bas-ventre. Souvent on réclame, que les habitants des étages inférieurs et supérieurs fassent moins de tapage.
ironie
De jour, je devrais me réconcilier avec mon voisin d'en haut, de nuit - avec celui d'en bas. Hors du temps, Salomon et Freud se repentent devant Jésus. « Le corps est outil de l'âme, et l'âme est outil de Dieu » - Plutarque - l'âme serait donc l'outil, servant à fabriquer ou animer d'autres outils – l'un des métiers les plus nobles ! L'âme représente l'esprit et interprète le corps.
âme,antiquité,auteur,caresse,christianisme,dieu,interprétation,raison,représentation

lichtenberg g.
Einer zeugt den Gedanken, der andere hebt ihn aus der Taufe, der dritte zeugt Kinder mit ihm, der vierte besucht ihn am Sterbebette, und der fünfte begräbt ihn.

Un homme conçoit une pensée, un autre la porte sur les fonts baptismaux, le troisième lui fait des enfants, le quatrième la visite à son lit de mort, le cinquième l'enterre.
mot
Le mot, thuriféraire et thaumaturge, est le seul à accélérer ce parcours, sans abréger la biographie ni allonger les regrets.
caresse,commencement,création,enfance,idée,mort

lichtenberg g.
Bei Shakespeare zeugt immer der Gedanke das Wort.

Chez Shakespeare, c'est toujours la pensée qui engendre le mot.
mot
Il eût été aussi ennuyeux que Molière, si ç'avait été vrai ! La liberté, avec laquelle Shakespeare extrait les mots des tiroirs imprévisibles, prouve, qu'il se désintéressait des pensées aux clefs toujours trop précises. Je ne connais pas une seule pensée de Shakespeare, mais ses intrus de mots me mettent au seuil des pensées subtiles.
ennui,goût,idée,liberté,simplicité

lichtenberg g.
Wir sehen in der Natur nicht Wörter, sonder immer nur Anfangsbuchstaben von Wörtern.

Ce n'est même pas des mots, mais leurs initiales, que nous voyons dans la nature.
mot
C'est mieux que des phrases tout entières, que prétend lire le sot. Mais je pense (et un Chinois serait d'accord avec moi) qu'on voit plutôt une catégorie : un substantif - pour s'arrêter, un verbe - pour bouger, un adjectif - pour peindre, un signe de ponctuation - pour soupirer ou sangloter.
art,chine,immobilité,langue,nature,représentation,souffrance

lichtenberg g.
Neue Blicke durch alte Löcher.

Regards neufs, vieux trous de serrure.
noblesse
Dans de bonnes cavernes ou ruines, l'artiste invente des clefs pour prouver au Serrurier voyeur, qu'on n'est pas dupe de Ses vieux trous de serrure.
art,dieu,regard,ruines

lichtenberg g.
Die Kornhalme richten den Kopf in die Luft, solange die Ähren leer sind.

Les épis vides portent la tête haute.
noblesse
Les épis pleins se courbent et mettent leur espoir en la faux. À qui se donner ? Au moissonneur et à sa meule, au promeneur et à son regard ? Question de saison et d'espérance de vie.
climat,espérance,regard,vide,vie

lichtenberg g.
Du glaubst ich laufe dem sonderbaren nach, weil ich das schöne nicht kenne, nein, weil du das schöne nicht kennst, deswegen suche ich das sonderbare.

Tu crois, que je cours après l'étrange, parce que je ne connais pas le beau, mais non, c'est parce que tu ne connais pas le beau que je cours après l'étrange.
proximité
Intrigué par l'horizon d'un mystère (l'étrange), tu cours après un problème (le beau), débouchant dans l'impasse d'une solution (l'œuvre). L'autre ne voit que tes pieds, et toi, tu es l'horizon de ton regard. Au lieu de courir, tu devrais tenter de voler, remplacer l'horizon par le firmament.
beauté,étoile,hauteur,immobilité,mystère,paradoxe,regard

souffrance
La modestie croissante de ceux qui souffrent et ironisent : Essais de Montaigne, Pensées de Pascal, Remarques de Lichtenberg, Déracinement de Chestov, Aveux de Cioran. La constante arrogance de ceux d'en face : Méthode de Descartes, Critique de Kant, Mots de Sartre ou Foucault. Deux exceptions, dans les deux camps : Nietzsche et Goethe.
acquiescement,école,exil,ironie,mot

lichtenberg g.
Der Weise sucht die Wahrheit, der Dumme hat sie gefunden.

Le sage cherche la vérité, le sot l'a trouvée.
vérité
Le sage est le premier surpris de ses trouvailles inespérées, le sot vante la raison de ses recherches.
espérance,étonnement,philosophie,raison
Lichtenberg G.